Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chansons - Page 4

  • JANIS JOPLIN L'ETOILE FILANTE

    Janis Joplin, la fameuse « Pearl » de son album posthume, naît au Texas le 19 janvier 1943, avec devant elle une vie chaotique entre succès et souffrances…

    Ado, elle se lève contre l’Amérique traditionaliste et en faveur du droit des Noirs Américains. Avec d’autres lycéens, elle découvre la culture beatnik à travers sa littérature et sa musique. Quand elle imite les chanteuses de blues Bessie Smith ou Odetta, la puissance et le style de sa voix explosent.

    Elle fuit sa famille à l’âge de 17 ans et commence à tourner dans les cafés et clubs folks des petites villes texanes, avant de s’envoler en 1963 vers les hauts lieux beatniks en Californie et à New York : Venice, North Beach puis the Village.

    Elle retourne ensuite étudier au Texas, où, exaltée par sa propre créativité et les principes de vie beatniks, elle plonge rapidement dans l’alcool et essaie différentes drogues, notamment le speed. Elle excelle à l’université, mais n’a qu’une chose en tête : la musique.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Artiste : Janis Joplin, Chansons, Compositeur, Musique Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • SINSEMILIA : RESISTANCES !

    Sinsemilia, groupe de reggae grenoblois créé en 1991, est composé d'amis d'enfance, tous issus de la région. Ils ont vendu 800 000 albums, donné près de 600 concerts en dix ans.

    Ils s'engagent en tant qu'artiste dans les débats qui agitent la société française.

    Sinsemilia (du nom d'une variété de cannabis) existe depuis 1992. Composé au départ de trois amis d'enfance habitant à Grenoble et dans ses environs, le groupe se trouve au complet lorsque quelques-unes unes de leurs connaissances viennent rejoindre les rangs de ce combo chamarré.

    Issus de nombreuses communautés immigrées en France, les membres forment à eux tous, un melting-pot exemplaire. Il y a donc : Mike au chant, Rike au chant et à la guitare, Natty à la basse, Ivan à la batterie, Zaz aux claviers, Roukin's aux percussions et flûte, Karine et Luc au saxophone, Fafa à la trompette et Rachid au son.

    Leur disque "Résistances" se vend à plus de 200.000 exemplaires rivalisant ainsi avec les rappeurs hexagonaux sur le terrain de la contestation. Sinsemilia défend effectivement un état d'esprit, une attitude, une façon de vivre à la manière de la Mano Negra à la fin des années 80.

    On remarque "la Flamme", titre anti-FN (Front National, parti français d'extrême droite) qui a quelques difficultés à passer sur les radios à cause du propos jugé trop politique, ainsi que "la Mauvaise réputation" reprise de Georges Brassens, dénonçant l'intolérance sous toutes ses formes.

    Bien sûr, vous pourrez retrouver ces chansons sur notre radio !

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Artiste : Sinsemelia, Chansons, Compositeur, Monde, Musique, Politique, Radio Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • La chanson de Craonne

    Chanson anonyme écrite sur la musique de "Bonsoir m'amour" (Adelmar ou Charles Sablon, le père de Germaine) et à laquelle on doit sans doute le succès de cette valse dont les paroles, aujourd'hui, font presque sourire.

    Son texte recueilli par Paul Vaillant-Couturier (1892-1937), avocat puis journaliste, rédacteur en chef de l'Humanité, député communiste, qui, entré dans la guerre avec un certain enthousiasme, en sorti socialiste, revendicateur même mais surtout pacifiste. Sous-officier, en 1914, dans l'infanterie; il termina la guerre capitaine dans les chars d'assaut non sans avoir été blessé, gazé, cité à l'ordre de la Nation mais aussi condamné cinq fois pour son action en faveur de la paix.

    Vivement condamné par les autorités militaires (qui offrirent une petite fortune à celui qui en dénoncerait l'auteur) elle fut connue sous plusieurs noms dont : "Les sacrifiés", "Sur le plateau de Lorette" et "La chanson de Lorette".

    Elle demeure, aujourd'hui la chanson-type de l'antimilitarisme mais elle a été depuis dépassée par plusieurs autres. Il suffit à cet égard de citer  "Quand un soldat" de Francis Lemarque (1953) ou encore le très célèbre "Déserteur" de Boris Vian (1954).

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Chansons, Histoire, Musique Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • Niger. Leyla Gouzayé, celle 
à qui on n’imposera plus de mariage forcé

    Aujourd’hui, l’union scellée sans son consentement et les violences psychologiques sont derrière cette jeune nigérienne qui a repris 
des études, tout en s’engageant contre une coutume patriarcale 
qui pèse sur une grande partie des adolescentes.

    « Pour devenir autonome et libre, il faut être instruite et avoir un métier. » Ce n’est pas une réflexion en l’air mais sa marche à suivre, sa perspective. Sa devise pour exister. Leyla Gouzayé revient de loin. À à peine vingt ans, cette Nigérienne porte toujours sur son visage, dans son regard les stigmates d’une vie amère. Il lui a fallu du temps pour se débarrasser du statut de victime, au fil des rencontres qui lui ont permis de se forger une mentalité de battante.

    Aujourd’hui, son mariage forcé, les violences psychologiques à son encontre semblent derrière elle. Seules comptent désormais la réussite de ses études, la fierté d’annoncer son passage en troisième dans un établissement de la deuxième chance et sa place de troisième bonne élève de la classe. Une gageure pour cette jeune femme qui a dû abandonner sa scolarité cinq années durant. « Dès que l’on m’a mariée, c’en était fini de l’école », murmure-t-elle.

    « Mon oncle est venu informer maman de mes futures noces. Elle n’était pas d’accord. Ni mon père, qui ne pouvait pas contester la décision de son frère aîné. Je savais que si je refusais, ma mère subirait la foudre de la famille côté paternel. » Elle avait quatorze ans. C’était une enfant. On l’a forcée à devenir trop tôt une femme. Une femme bafouée, oppressée. Une femme répudiée.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Chansons, Histoire, Monde, Politique, Social Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • La révolte des canuts de Lyon

    Le 22 novembre 1831 éclate sur la colline de la Croix-Rousse, au nord de Lyon, la révolte des canuts. La révolte se propage dans tous les quartiers ouvriers de la métropole. Les insurgés prennent pour emblème le drapeau noir et la devise : « Vivre en travaillant ou mourir en combattant ».

    Victimes de l'enrichissement de la bourgeoisie

    On est au début de la Révolution industrielle... Le mot paupérisme, importé d'Angleterre en France en 1822, exprime le sentiment général que l'enrichissement de la bourgeoisie se paye de l'appauvrissement de la classe ouvrière.

    À Lyon, les canuts, dont le nom vient du mot canette, ou bobine, sont des artisans qui tissent la soie à domicile sur leur propre métier à bras. Ils travaillent pour le compte des soyeux (les patrons négociants) qui leur fournissent la matière première et récupèrent le produit fini. Ils sont environ 6000 artisans et emploient 30.000 compagnons.

    Le revenu des uns et des autres, 18 sous environ pour quinze heures de travail par jour, ne permet qu'une vie de misère. Du fait de métiers à tisser beaucoup plus productifs qu'auparavant, comme le métier Jacquard, et en dépit d'une demande soutenue, ce revenu est deux fois moindre que sous le Premier Empire !

    Les canuts font appel au préfet du département, Louis Bouvier-Dumolart, et obtiennent qu'une commission paritaire fixe un tarif minimum. Le préfet fait ensuite afficher dans la ville la déclaration suivante : « Si par exception quelques ouvriers honnêtes ont encore des griefs à faire redresser, les voies légitimes leur sont ouvertes, et ils sont assurés d'y trouver une bienveillante justice ». Mais en recevant les délégués ouvriers, il a enfreint la loi Le Chapelier (1791) qui interdit les associations ouvrières et cela lui vaut d'être désavoué par Paris.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Chansons, Histoire, Politique Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • LA LEGA, CHANSON DE LA REVOLTE DES OUVRIERS AGRICOLES

    La lega est une chanson de lutte italienne originaire de la région de Padoue ; elle était chantée par les mondine, les repiqueuses de riz de la plaine du Pô. Elle est le symbole des révoltes des ouvriers agricoles contre les patrons à la fin du XIXe siècle, au moment où ont commencé à se fonder les ligues socialistes.

    On peut l'entendre dans le film 1900 de Bernardo Bertolucci quand les paysannes sous la conduite d'Anna, la femme d'Olmo, manifestent contre l'expulsion des fermiers qui n'ont pas pu règler leur loyer aux riches propriétaires.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Chansons, Musique, Politique, Résistante Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • El paso del Ebro

    El paso del Ebro, également connue sous le titre ¡Ay, Carmela!, est une chanson populaire espagnole, née en 1808 dans la Guerre d'indépendance espagnole contre Napoléon Ier.

    Elle est reprise plus tard par les soldats républicains et par les volontaires des Brigades internationales pendant la Guerre civile 1936-1939), avec notamment sa variante Viva la Quince Brigada.

    LES BRIGADES INTERNATIONALES

    capa1.jpgExtraits émouvant du discours de Dolores Ibarruri (La Pasionaria) à l'occasion du départ des Brigades Internationales

    "Mères ! Femmes ! Lorsque les années auront passé et que les blessures de la guerre seront cicatrisées ; lorsque le souvenir des jours de détresse et de sang se sera estompé dans un présent de liberté, d'amour et de bien-être ; lorsque les rancœurs seront mortes et que tous les espagnols sans distinction connaîtront la fierté de vivre dans un pays libre, alors, parlez à vos enfants. Parlez leur des hommes des Brigades Internationales.

    Dites-leur comment, franchissant les océans et les montagnes, passant les frontières hérissées de baïonnettes, épiés par des chiens dévorants avides de déchirer leur chair, ces hommes sont arrivés dans notre pays comme des croisés de la liberté. [...]
    Ils abandonnèrent tout : tendresse, patrie, foyer, fortune, mères, épouses, frères, sœurs et enfants, et vinrent nous dire : Nous voici. Votre cause, la cause de l'Espagne, est la nôtre. C'est la cause de toute l'humanité éprise de progrès !

    Aujourd'hui, ils s'en vont. Beaucoup d'entre eux, des milliers, restent ici, avec comme linceul, la terre espagnole, et tous les espagnols se souviennent d'eux avec une émotion profonde. [...]

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Chansons, Histoire, Musique Pin it! 1 commentaire Imprimer
  • OTES PIRATES : COUP DE COEUR

    Chansons Rouges Web Radio dans sa programmation permet la découverte de nouveaux talents, chanteurs Rebelles et d'expressions, c'est le cas d'Oté Pirates.

    "L’album d’Oté Pirates est "une belle découverte…dés son ouverture avec la chanson l’Occitan Indien, le combo nous plonge dans son univers métissé aux multiples influences. un véritable jeu d’équilibriste qui tisse des ponts entre l’ Occitanie et notre île ( La Réunion) aussi bien par les musiques que par les mots de l’auteur…au cours des 12 titres on se promène dans leur monde et leurs pensées pleines de références et de portraits sans jamais perdre le fil. La richesse de l’instrumentation donne le fil très intéressant et ensolleillé à l’ensemble de cette galette péi. Courez les voir sur scène vous ne serez pas déçus !"

    Paru dans le magazine Belle, Journal Le Quotidien du 07/10/2014

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Artiste : Otes Pirates, Chansons, Compositeur, Coup de coeur, Musique Pin it! 0 commentaire Imprimer