Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CHANSONS ROUGES - Page 4

  • Amour et résistance : Shafik Kabha, chanteur palestinien

    Chanteurs palestiniens les plus aimés, Shafik Kabha, a été assassiné le 22 octobre 2013, alors qu’il s’en retournait chez lui après avoir chanté dans un mariage à Umm al Fahm.

    Shafik était âgé de 53 ans. Il était connu pour son ferme et ardent soutien pour la cause Palestinienne, pour laquelle il n’a cessé de confirmer avec bravoure qu’il était un Palestinien de 48, forcé de vivre sous un régime d’apartheid appliqué par l’état Israélien.

    Son approche musicale et artistique était diversifiée, moderne et extrêmement habile. Il a refusé de laisser les obstacles se mettre en travers de son chemin et a chanté des hymnes pour une Palestine libre, partout où il passait.

    Shafik Taqfiq Kabha est né le 24 septembre 1960 dans la ville arabe de Kafr Qara située à une trentaine de kilomètres au sud de la ville de Haifa. Dans la lignée de plusieurs chanteurs arabes techniquement doués, notamment Oum Kalthoum, Shafik a appris très jeune à réciter le Coran. Il a rejoint son premier groupe à l’âge de 16 ans et a gagné rapidement en popularité. Il s’est produit dans les mariages et ses performances exaltantes lui ont acquis une solide réputation. Il a produit plus de 10 albums célèbres, avec plus de 100 cassettes de ses spectacles en direct. Shafik a été acclamé par certains comme un vrai chanteur représentant tous les Palestiniens, jouissant d’une large popularité à Gaza, en Cisjordanie et en Galilée.

    Sur le plan musical, Shafik a réussi à créer un équilibre en mélangeant le traditionnel et le moderne inspiré par l’Occident, utilisant souvent des instruments à claviers, des guitares et une batterie dans de nouveaux arrangements de chansons traditionnelles du Moyen-Orient.

    Au fil des décennies qui ont suivi la Nakba de 1948, les chanteurs Palestiniens ont repris ces chansons comme des hymnes qui représentent les aspirations nationales à l’indépendance et au retour. Quant à Shafik, il a chanté des versions réactualisées et revisitées de grands succès, à l’instar de Zareef al Tool, c’est-à-dire Le grand bel homme, une chanson qui implore et supplie le voyageur de retourner chez lui, dans sa patrie. Le nouveau style de musique Mijwiz (nommé d’après une flûte de roseau qui porte le même nom) a combiné des instruments à claviers puissants et décorés joués avec un style de chant fortement influencé par des voix populaires de la région.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Artiste : Shafik Kabha, Chansons, Monde, Musique Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • UN HYMNE A LA LIBERTE ET A LA JEUNESSE TUNISIENNE

    A ne pas manquer, "A peine j'ouvre les yeux", le premier film de Leyla Bouzid, un film qui fait du bien en cette fin d'année difficile et violente, parce que la cinéaste signe, en musique, un véritable hymne à la liberté, l'hymne de toute une partie de la jeunesse arabe.

    A Tunis, en 2010, Farah, qui vient d'obtenir une mention au baccalauréat, vit seule avec sa mère. Celle-ci voudrait qu'elle devienne médecin mais la jeune fille ne rêve que de musique. Avec son groupe de rock, elle prend des risques en chantant des paroles qui dressent un portrait peu flatteur des dirigeants du pays. Elle est un peu insouciante quand elle se produit, avec ses amis, dans un bar rempli d'hommes. Sa mère craint pour sa sécurité et la rappelle à l'ordre. Mais Farah est une rebelle. Un jour, Bohrène, son petit ami, arrive en retard à une répétition. La veille, il a été arrêté et brutalisé par la police...

    Acteurs : Baya Medhaffer, Ghalia Benali, Montassar Ayari, Lassaad Jamoussi, Aymen Omrani, Deena Abdelwahed, Youssef Soltana, Marwen Soltana, Najoua Mathouthi, Younes Ferhi, Fethi Akkari, Salwa Mohamed
     
     
    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Chansons, cinéma, Coup de coeur, Histoire, Monde, Musique, Politique Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • QUAND UN SOLDAT, LA CHANSON INTERDITE !

    lemarque.jpgQuand un soldat est une chanson datée de 1952, écrite par Francis Lemarque (1917-2002), qui signe à la fois les paroles et la musique et interdite quasi immédiatement par le Gouvernement.

    La censure intervient en 1953 à un moment où l'armée française très engagée sur la guerre d'Indochine est dans une mauvaise passe face à la guérilla livrée par les populations locales contre les forces françaises, qui connaissent des problèmes en hommes et en moyens.

    Ces faits seront suivis de la défaite de la France en 1954.

    Deux titres sont particulièrement visés à cette époque : Quand un soldat et Le Déserteur de Boris Vian sorti en 1954.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Chansons, Compositeur, Histoire, Politique Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • Ibrahim Maalouf publie un clip choc dans un futur gangréné par la peur

    Le trompettiste touche à tout Ibrahim Maalouf vient de publier un clip choc pour illustrer sa reprise de "Run The World (Girls)", l'hymne féministe de Beyoncé. Une vidéo très tendue qui concrétise dans un futur proche quelques unes des pires craintes qu'ont fait naître à la fois les récents attentats, l'état d'urgence et la montée de l'extrême-droite aux élections régionales.

    Un futur terrifiant

    Nous sommes en France en 2027. A la radio, on annonce une mesure gouvernementale : les personnes dites "différentes" seront contraintes de porter des badges de reconnaissance sur leurs vêtements.

    Par ailleurs, des réseaux clandestins tenus par "des groupuscules féminins dissidents et non armés" sont sous surveillance. Malgré l'interdiction de tout rassemblement, ils "encouragent les mélanges entre populations différentes et Français de souche", illégaux depuis 2020.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Artiste : Ibrahim Maalouf, Film, Musique, Politique Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • BOB MARLEY

    Bob Marley était un chanteur jamaïcain et auteur-compositeur-interprète, né le 6 février 1945 en Jamaïque (à Rhoden Hall, près de Nine Miles dans la paroisse de Saint Ann) et mort le 11 mai 1981 aux États-Unis (à Miami, en Floride) à l’âge de 36 ans. Son nom complet est Robert Nesta Marley.

    Bob Marley est le chanteur de reggae le plus connu au monde. Il devînt une légende de son vivant, puis un mythe après sa mort. Il a réussi à faire connaître à la planète entière le mouvement rastafari et la musique jamaïcaine (dont le reggae).

    Top 10 des meilleures chansons de Bob Marley :

    • Get up stand up
    • I shot the sheriff
    • No woman no cry
    • Could you be loved
    • One love
    • Is this love
    • Jamming
    • War
    • Exodus
    • Roots rock reggae
    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Artiste : Bob Marley, Chansons, Compositeur, Social Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • WEB RADIO, LE LIVRE

    Chansons Rouges Web Radio diffuse des chansons rebelles, révolutionnaires qui changent du monde, de ce monde injuste. Ce sont des chansons qui ont toujours accompagné dans l'histoire la souffrance des hommes, leurs combats, leurs colères, leurs espoirs.
    C'est aussi un blog qui permet la diffusion de cette radio la présentation des chansons et la biographie des chanteurs.
    Pour la première fois avec ce livre, lecteurs, auditeurs, et internautes peuvent se retrouver dans une interactivité unique où ils pourront écouter et découvrir chansons, chanteurs et contexte historique de la création de ces musiques et chants.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Livre, Musique Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • LIBERTE DE PAUL ELUART

    Liberté est un poème que l'auteur français Paul Élu a écrit en 1942 comme une ode à la liberté, face à l'occupation de la France par l'Allemagne nazie, en 1940, durant la Seconde Guerre mondiale. Il s'agit en fait d'une longue énumération de tous les lieux, réels ou imaginaires, sur lesquels le narrateur écrit le mot « liberté ».

    Il est constitué de vingt-et-un quatrains tous formés, à l'exception du dernier, sur une structure identique : les trois premiers vers débutent par l'anaphore« Sur... » suivie d'un complément de lieu, et le dernier vers est un leitmotiv : « J'écris ton nom », en référence à la liberté. Le vingt-et-unième vers se termine par : "Pour te nommer".

    Sources Wikipédia

    Paul Eluard

    eluardpaul.jpgNé à Saint-Denis (France) le 14/12/1895 ; Mort à Charenton-le-Pont (France) le 18/11/1952

    Les premières années de la vie d'Eugène Grindel (dit Paul Eluard) sont marquées par la maladie et les visions d'horreur de la guerre. Il rédige alors quelques poèmes témoignant du rejet de la haine et de la terreur. A la fin du conflit, il fréquente André BretonAragonSoupaultTzara... D'abord adepte du mouvement Dada, il prend part, par la suite, au surréalisme. Au sein du groupe, il réalise bon nombre de ses poèmes autour du thème de l'amour (Capitale de la douleur, 1926). En 1938, Eluard se dégage du surréalisme pour intégrer plus concrètement le Parti communiste. Sa poésie se veut alors plus engagée et, durant la Seconde Guerre mondiale, montre clairement sa position résistante (Poésie et Vérité, 1942). Poète humaniste militant contre l'injustice, la haine et l'horreur et prônant l'amour dans un vers fluide et profond, Eluard s'éteint en 1952.

    Sources : L'internaute

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Chansons, Livre Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • PAUL ROBESON FILS D'ESCLAVE

    Paul Robeson est né à Princeton (New Jersey, USA) en 1898, était le fils d’un esclave marron de Caroline du Nord.

    D’abord pasteur, puis professeur, il se tourna, après s’être installé en Angleterre dès 1920 pour échapper à la ségrégation, vers le cinéma et la chanson, grâce à une remarquable voix de basse qui allait le rendre célèbre.

    En tant qu’acteur, Robeson est notamment connu pour son interprétation du film The Emperor Jones de Dudley Murphy en 1933.

    En 1936 il alla soutenir le bataillon Abraham Lincoln, composé de volontaire américains participant aux Brigades Internationales en Espagne.

    Ne se contentant pas d’interpréter des chansons engagées, Robeson, véritable militant, n’hésita pas à se rendre en Union soviétique pour y dénoncer le racisme américain et la ségrégation.

    Rentré aux États-Unis pendant la guerre et accusé d’être un communiste il se vit confisquer son passeport.

    Un concert de Robeson, organisé à Peekskill, au nord de New York en 1949, suscita de violents affrontements. Les sympathisants du Ku Klux Klan, qui voulaient empêcher cette manifestation, y reçurent le soutien de la police.

    En 1959 il se rendit à la fête de l'Humanité où il reçut une accueil enthousiaste.

    Eugène Bullard, qui  était venu en bus assister au concert de son ami Robeson, y fut battu et matraqué.

    Paul Robeson fut l’un des premiers à faire campagne contre l’apartheid en Afrique du Sud.

    Outre une vingtaine de films, pour la plupart britanniques, Robeson a été immortalisé par son interprétation de la chanson Old Man River.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Artiste : Paul Robeson, Chansons, cinéma, Film, Musique Pin it! 0 commentaire Imprimer