Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Résistante

  • Aziza Brahim. Le poing et la voix

    par Laura Hunter

    Aziza Brahim marche dans les pas des femmes qu’elle a vues, enfant, porter à bout de bras la société sahraouie.  Guillem Moreno

    Engagée pour l’indépendance de son pays, le Sahara occidental, la chanteuse incarne à la fois la tragédie et les espoirs de nombreux réfugiés dans le monde.
    Elle porte le voile, a choisi une chanson de Jimi Hendrix comme sonnerie sur son portable, veut qu’on la tutoie et joue du tabal, une percussion du Sahara occidental réservée aux femmes. Petite-fille de la poétesse sahraouie renommée Ljadra Mint Mabrouk, l’auteure-interprète Aziza Brahim suit les traces de son aïeule et brise les clichés.

    Considérée comme la chanteuse la plus importante de son pays, elle en est aussi une fervente défenseure. Luttant sur scène, sur le terrain des mots et des émotions, l’artiste dénonce de sa voix claire et puissante la violence et la torture ¬subies par le peuple du Sahara occidental et par tous les réfugiés du monde. Bercées par des tendres mélodies qui rappellent les blues malien et gitan et servies par des musiciens d’exception, les paroles d’Aziza Brahim sont un poing levé dans un gant de velours qui ne laissent pas indemne. La musicienne était à Genève le mois dernier pour un concert unique à l’AMR devant une salle aussi comble que comblée.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA   Traduire français en Portuguese   Traduire français en Russian   Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic   Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Rencontre...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Artiste : Aziza Brahim, Chansons, Histoire, Résistante Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • La diva Kurde de la pop affiche son hymne anti-Daesh

    Helly Luv, surnommée la Shakira Kurde, chante régulièrement pour les forces Peshmergas qui combattent le groupe djihadiste extrémiste Daesh. La chanteuse kurde Helly Luv pose à Erbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan, au nord de l’Irak, le 9 juin 2015. Luv tente d’atteindre la notoriété mondiale en diffusant sa nouvellechanson en anglais, « Révolution » qui exhorte à l’action contre la violence et le terrorisme.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA   Traduire français en Portuguese   Traduire français en Russian   Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic   Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Artiste : Helly Luv, Chansons, Musique, Résistante Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • LA LEGA, CHANSON DE LA REVOLTE DES OUVRIERS AGRICOLES

    La lega est une chanson de lutte italienne originaire de la région de Padoue ; elle était chantée par les mondine, les repiqueuses de riz de la plaine du Pô. Elle est le symbole des révoltes des ouvriers agricoles contre les patrons à la fin du XIXe siècle, au moment où ont commencé à se fonder les ligues socialistes.

    On peut l'entendre dans le film 1900 de Bernardo Bertolucci quand les paysannes sous la conduite d'Anna, la femme d'Olmo, manifestent contre l'expulsion des fermiers qui n'ont pas pu règler leur loyer aux riches propriétaires.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Chansons, Musique, Politique, Résistante Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • LA REVOLTE DES FEMMES DE LA PALESTINE

    palestinefemme.jpgLes jeunes filles palestiniennes participent activement au soulèvement populaire en Palestine

    Les femmes palestiniennes sont toujours actives dans la résistance en Palestine.
    Des jeunes filles à Gaza et en Cisjordanie jettent des pierres sur les soldats et les colons israéliens agresseurs. Elles soutiennent les jeunes dans les affrontements avec les forces de l’occupation israélienne.

    Un nouveau cycle de violences en Cisjordanie et à Jérusalem-Est a débuté suite aux provocations d’extrémistes sur l'esplanade des Mosquées. Depuis plus de 67 ans, les différents gouvernements israéliens poursuivent inlassablement leur entreprise de colonisation de la Palestine.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Monde, Musique, Politique, Résistante Pin it! 0 commentaire Imprimer
  • Nupelda, une Française qui combat aux côtés des Kurdes

    Elle n’a que 28 ans et déjà trois ans de guerre derrière elle. Une guerre qu’elle mène dans le Rojava avec les YPJ, les unités combattantes de femmes kurdes de Syrie, contre l’organisation de l’« État islamique ». Les armes 
à la main, elle défend « la liberté, le socialisme et des droits identiques pour les femmes et les hommes ».

    La première fois que je l’ai vue, c’était tout de même dans un drôle d’endroit : la ligne de front au sud de la ville d’Hassaké. Sous les coups de boutoir des forces kurdes, YPG et YPJ (les femmes), les djihadistes de l’organisation de l’« État islamique » (EI ou Daech) avaient battu en retraite, fin juillet, mais se tenaient à quelques centaines de mètres – un kilomètre tout au plus – de là. Impressionnant !

    Une fois la dernière butte de défense passée, alors que s’étend un désert rocailleux, on distingue quelques baraques où se sont dissimulés les égorgeurs de Daech. C’est alors que je l’ai d’abord entendue. « Il y a quelqu’un qui parle français, ici ? » demandait-elle à la ronde, sachant bien que personne ne pouvait la comprendre, à l’exception de ce fameux francophone. « Ah, ça fait du bien.

    Je n’ai pas parlé le français depuis trois ans », avoue-t-elle tout de go. « Ici, quand je parle français, tout le monde rigole. Remarquez, je les comprends, ça les détend. » On est un peu interloqué. Pensez donc ! 
Sur cette ligne de front bien instable et incertaine, se dresse soudain devant nous une grande fille vêtue d’un treillis militaire et le front ceint d’un turban comme en portent les femmes kurdes. 
Un visage ouvert.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Monde, Politique, Résistante Pin it! 0 commentaire Imprimer